La restauration

Le Comptoir des Galeries

On y entre directement par la Galerie du Roi. En lieu et place des anciens ateliers Hart, fournisseur de la Maison du Roi, auteur de la médaille de la Constitution belge – on frappa ici pendant 175 ans médailles, décorations, rubans d’ordre et papeterie de luxe -, le Comptoir s’ouvre sur un large restaurant de 45 couverts, s’articulant en plusieurs salles et deux niveaux, autour d’un patio arboré. La cuisine ouverte est une invitation à déguster par les yeux ce qui arrivera sous les papilles ensuite.

Loïck Tonnoir, jeune Chef inspiré

Le jeune chef Loïck Tonnoir a déjà passé la moitié de sa vie en cuisine, animé par la passion familiale pour ce métier qui se transmet depuis trois générations. Originaire de Bruxelles, c’est toutefois en France qu’il fait son apprentissage, dans une école hôtelière proche de Hyères. Son bac obtenu, il approfondit l’étude de la pâtisserie pendant deux années supplémentaires aux côtés d’un grand Chef monégasque. A 20 ans, sa formation achevée, il décide de revenir vivre à Bruxelles et entre chez le prestigieux Pierre Marcolini, où il passera 4 années. 

Fort de cette solide expérience en boutique, Loïck Tonnoir choisit de retourner en restauration et rejoint le restaurant étoilé « la Villa Lorraine », où son père avait déjà officié. Très vite, il lâche la pâtisserie pour revenir à la composition des assiettes. Puis il change de style en intégrant les cuisines du créatif « Bouchery », une révélation pour lui. Ici, tout et fait maison jusqu’à la cueillette des herbes au petit matin. Loïck découvre une nouvelle façon de mettre en valeur chaque produit par la justesse de la cuisson et de l’assaisonnement. Après trois années à cette école, il passe un temps chez « Couvert Couvert » en Flandres avant de rejoindre le Comptoir des Galeries en 2017, où il passe Chef en 2018.

Séduit par le lieu qu’il fréquentait régulièrement depuis l’ouverture, Loïck Tonnoir a à coeur d’apporter de la fraîcheur et du végétal dans l’assiette, sa signature à lui. Adaptant la carte au fil des saisons et de l’arrivée des produits sur les étals, Loïck propose pour celle du printemps ses « asperges blanches de Malines aux poires grillées, accompagnées de vieux pécorino et lard de Colonata ». Un délice déjà plébiscité l’année passée par les habitués.

Restaurant

Ouvert du mardi au vendredi, samedi le soir uniquement
de 12h00 à 14h30 et de 19h00 à 22h00

Réserver une table